Terrain glissant – le secteur des métaux peine à trouver l’équilibre en 2013
2013-12-10

Tous les ans, PwC enquête auprès des sociétés minières aurifères mondiales. Cette année, le cabinet a également mené son enquête auprès de sociétés minières spécialisées dans l’argent et le cuivre, soit un échantillon de plus de 100 sociétés, petites, intermédiaires et grandes.Les sociétés aurifères se préparent à faire face à une autre année difficile. Moins confiantes, 47 % d’entre elles s’attendent à une hausse des prix au cours des douze prochains mois, contre 88 % l’an dernier. Bien que l’argent ait été le métal le moins performant cette année, les sociétés minières argentifères restent optimistes pour 2014 : seules 9 % d’entre elles prévoient une nouvelle baisse du prix de ce métal l’an prochain. Quant au cuivre, près de deux tiers des répondants, soit 62 % d’entre eux, prédisent que les prix resteront inchangés en 2014.Gérer les coûts et trouver du financement font partie des priorités principales des sociétés minières, malgré leurs attentes moins optimistes quant au prix des métaux. Selon le rapport :66 % des sociétés minières avancent que la gestion des dépenses est l’un de leurs principaux impératifs opérationnels de 2014;plus de la moitié (54 %) des sociétés minières estiment qu’il est crucial de tr uver du financement;moins d’un quart (20 %) des répondants prévoit des fusions et des acquisitions.Pour 2014, 53 % des sociétés minières prévoient de faire appel aux marchés des actions afin de réunir des fonds, 29 % d’entre elles prévoient de trouver des fonds pour le financement de projets, et 14 % prévoient de contracter des emprunts.Pour connaître les perspectives de rendement pour l’or, l’argent et le cuivre, consulter le rapport complet.




» Retour