Osisko octroie 40 000 $ pour une garderie au Lac-Simon
2014-01-23

Afin de faciliter le retour aux études des adultes de la communauté de Lac-Simon, une garderie a ouvert ses portes le 20 janvier.
L’intérieur de la nouvelle garderie. On voit aussi Robert Mailhot, vice-président des ressources humaines pour la Corporation minière Osisko. (Photo: Myriam Grenier)Nommée Amikoc, cette garderie pourra accueillir un maximum de 12 enfants de 2 à 5 ans. La Corporation minière Osisko a offert une aide d’un peu plus de 40 000 $ pour la location du bâtiment durant 30 mois.
Le Centre de la petite enfance Takinagan assume quant à lui les frais d’opération et le démarrage alors que le Conseil de la Nation Anishnabe paiera aussi sa part, puisqu’il ne s’agit pas d’un CPE financé par le gouvernement.«On retrouve 350 petits de 0 à 5 ans dans la communauté. Nos 12 places ne viennent pas pallier au manque à gagner rencontré par le CPE Takinagan, mais c’est un pas de plus vers le développement», a estimé le directeur du Centre régional d’éducation des adultes Kitchi Amik (CRÉA), Martin Adam.Ce CPE possède 30 places en ce moment, mais en a obtenu 49 supplémentaires du ministère de la Famille. Dans l’idéal, la construction de la nouvelle installation se ferait d’ici décembre prochain.
Encourager la persévérance
La nouvelle garderie de 12 places se trouve derrière le CRÉA et s’adresse aux enfants des parents étudiants.
«La majorité des étudiants, soit 70 pour cent, sont parents. Cette garderie facilite le retour aux études, puisque de 70 à 80 pour cent des absences à l’école sont reliées à la difficulté de trouver une gardienne le matin», a mentionné le directeur.La chef de la communauté, Salomée McKenzie, a profité de l’ouverture devant les médias, le 21 janvier, pour saluer le courage des parents utilisateurs de ce service de garde. «La communauté a besoin de personnes compétentes comme vous pour relever les défis des prochaines années. Avec le service de garde, nous vous offrons les moyens pour que vous poursuiviez votre formation», a-t-elle souligné.




» Retour