L'industrie minière appuie l'objectif du gouvernement fédéral de revenir à un état de surplus
2014-02-13

L'industrie accueille favorablement la prorogation du Crédit d'impôt à l'exploration et les nouveaux programmes de formation
OTTAWA, le 12 févr. 2014 /CNW/ - L'Association minière du Canada (AMC) félicite le gouvernement fédéral pour son progrès continu vers un budget équilibré, avec un surplus prévu plus important que les attentes pour 2015-2016. La discipline fiscale de longue date du Canada a aidé le pays à mieux traverser la crise économique mondiale que les autres pays industrialisés, ainsi qu'à maintenir les taux d'intérêt et le chômage à un niveau peu élevé. Un retour à des budgets équilibrés est essentiel pour que le Canada conserve son avantage économique à long terme.
L'industrie minière canadienne applaudit à la prorogation d'un an, par le gouvernement fédéral, du crédit d'impôt de 15 pour cent pour l'exploration minière; il s'agit en effet d'un important incitatif fiscal pour les petites sociétés d'exploration. Le renouvellement de ce crédit est impératif à l'heure actuelle, puisque la conjoncture économique demeure difficile pour le secteur des petites sociétés d'exploration minière au Canada.L'industrie minière canadienne est aussi encouragée par l'importance accordée dans le budget à l'amélioration de l'éducation pour les jeunes Autochtones dans le cadre d'une entente avec l'Assemblée des Premières Nations en vue d'une réforme du système scolaire des Premières Nations (de la maternelle à la 12e année) en vertu de la Loi donnant aux Premières Nations le contrôle de l'éducation des Premières Nations. Cette annonce représente un engagement financier de plus de 1,9 milliard de dollars sur trois ans, à compter de 2016, pour appuyer la loi. Celle-ci vise à procurer aux jeunes des Premières Nations un meilleur accès à une éducation de qualité et à leur permettre de participer pleinement à la main-d'œuvre du Canada à l'avenir.
« L'industrie minière canadienne est un des principaux employeurs d'Autochtones au pays, et il existe un fort potentiel d'augmentation de l'embauche à ce chapitre, compte tenu de la proximité de quelque 1 200 communautés autochtones à des sites d'exploitation minière potentiels et en production », a affirmé Pierre Gratton, président et chef de la direction de l'AMC. « La création d'un système d'éducation efficace pour les Canadiens autochtones est primordiale, car il leur fournira la fondation nécessaire afin qu'ils participent pleinement à la main-d'œuvre du Canada. »
L'Association minière du Canada
L'Association minière du Canada est l'organisme national qui représente l'industrie minière canadienne. Ses membres, qui sont responsables de la majeure partie de la production canadienne de métaux de base et précieux, d'uranium, de diamants, de charbon métallurgique, de pétrole extrait des sables bitumineux et de minéraux industriels, sont très actifs dans les secteurs de l'exploration minérale, de l'exploitation minière, de la fonte, de l'affinage et de la fabrication de produits semi-finis. Veuillez visiter le site Web www.mining.ca.
SOURCE Association minière du Canada (AMC) 
Renseignements :
Jessica Draker
613-233-9392, poste 225, ou jdraker@mining.ca
Johanne Senécal
613-233-9392, poste 325, ou jsenecal@mining.ca




» Retour