Une réforme qui divise
2013-09-04

«Il est temps de régler le problème, mais pas n’importe comment», a indiqué Valérie Fillion, directrice générale de l’Association de l’exploration minière au Québec (AEMQ), en ajoutant que depuis le début des pourparlers et en raison de l’incertitude qui entoure la réglementation, les investisseurs rechignent à financer les projets miniers au Québec.

En savoir plus




» Retour